Des nouvelles du projet de récolte de graines d’Orme lisse en forêt de Compiègne

En cette année 2022, la fondation L’Occitane a embarqué le Groupe L’Occitane, ainsi que la Société de Distribution Aéroportuaire (SDA) dans son engagement pour le projet de plantation d’Orme lisse (Ulmus Laevis) dans les forêts domaniales de Compiègne, Laigue et Ourscamp-Carlepont. Focus sur les actions déjà menées dans le cadre de ce projet.
7/11/22

Un massif touché par des crises sanitaires

Le massif forestier du compiégnois regroupe les troiforêts de Compiègne, de Laigue et Ourscamp-Carlepont  s’étend sur près de 20 000 ha et dispose d’un patrimoine naturel particulièrement riche. Touchées par d’importants dégâts sanitaires, ces forêts font l’objet d’importantes campagnes de plantation pour assurer leur régénération. Dans ce cadre il est important de diversifier les essences qui sont replantées. L’Orme lisse est une essence rare (et protégée en Picardie), qui accompagne souvent le chêne dans les boisements humides. Cette espèce intéressante est peu présente dans les pépinières forestières et elle rencontre des difficultés à se régénérer naturellement ; il est toutefois possible de récolter des graines sur les arbres existants. C'est l'objet de notre projet.

Récolter des graines pour replanter...

De multiples semenciers d’Orme lisse sont connus sur le massif de Compiègne. La qualité des semences et la bonne capacité germinative des graines ont pu déjà être appréciées lors d’une expérimentation menée en 2020. Les semenciers ayant fourni des graines mises en culture dans le cadre de cette expérimentation ont à nouveau l’objet de récolte dans le cadre de ce projet.

Les graines ont été récoltées le 9 mai dernier lors d’un chantier réalisé avec les élèves du Lycée agricole de l’Oise, avant d’être acheminées dans le laboratoire du Conservatoire Botanique national de Bailleul (Nord), où elles ont été triées et séchées, pour faciliter leur conservation avant semis.

Fin mai, les graines ont été livrées à la pépinière ONF de Guémené Penfao (Loire-Atlantique) et au Lycée horticole de Ribécourt (Oise). Les tests de germination réalisés révèlent 90% de germination positive sur cette collecte ; un résultat particulièrement encourageant pour la suite du projet. 

Les plants qui deviendront de futurs arbres vont grandir en pépinière jusqu'à la fin de cet automne,  pour être replantés en forêt durant l’hiver de cette même année. Une belle réussite pour ce projet rendu possible grâce au soutien fidèle de nos mécènes.

Le projet en images :