Forêt domaniale de Notre-Dame de Parlatges : Reboisement en forêt mosaïque pour une adaptation aux évolutions climatiques

La forêt méditerranéenne de Notre-Dame de Parlatges subit des sécheresses répétées occasionnant des dépérissements de ses peuplements forestiers. Faute de régénération naturelle, il y a un fort enjeu à reboiser certaines parcelles avec des essences pensées pour s'adapter aux conditions climatiques de demain.

Le projet

En forêt domaniale de Notre-Dame de Parlatges, les parcelles 12, 22, 26, 29 et 32 ont été reboisées par une diversité d’essences mieux adaptées aux évolutions climatiques.

Au total, ce sont 7 300 plants de feuillus, cèdres, pins d'Alep et sapins bornmuller qui ont été plantés. Ces plantations ont été réalisées par ilots. Des bouquets ainsi que des jeunes semis de Pin noir d'Autriche, de Chênes pubescents et d'Alisiers blancs ont pu être conservés.

Ce projet a donc permis de fortifier un écosystème dégradé en réalisant des plantations participants à la séquestration de carbone, à la régulation des phénomènes hydrologiques (secteurs soumis aux épisodes ‘cévennols’) et à la qualité des paysages.

Informations clés


> Thématique du projet : Planter et régénérer pour demain

> Année de réalisation : 2020 - 2021

> Porteur du projet : Direction territoriale ONF Midi-Méditerranée

> Localisation : Forêt domaniale de Notre-Dame De Parlatges - Parcelles n° 225.1

> Région : Occitanie

> Département : Herault (34)

> Essences plantées : Feuillus divers (1000) / Cèdre (4000) / Pin d'Alep (2000) / Sapin Bornmuller (300)

> Nombre de plants : total de 7 300 plants

> Soutenu par : Donateurs particuliers et Capelle Transport