La campagne de plantation 2020/2021 démarre. Que seront nos forêts de demain ?

Ces deux dernières années, les forêts ont été fortement impactées par les évolutions climatiques, causant des dépérissements massifs. Grâce à la mobilisation des mécènes et des particuliers, les travaux de reconstitution vont pouvoir débuter dans plusieurs forêts.
Dépérissements de chênes liés au réchauffement climatique - ©ONF

Crises sanitaires, épisodes de sécheresse à répétition, incendies... Les forêts françaises font l’objet de menaces inédites liées au  réchauffement climatique. En France, près de 220.000 hectares sont aujourd'hui atteints par les dépérissements, et ce phénomène va aller en s'aggravant.

En réponse à cette situation préoccupante, les forestiers de l’ONF sont pleinement mobilisés dans la mise en place de travaux de reconstitution sur les surfaces de peuplements touchés. Les moyens financiers à mettre en oeuvre sont considérables pour les années à venir. 

Le soutien des donateurs particuliers et entreprises via le Fonds constitue une participation à cet effort financier. Au-delà, il a également valeur d'encouragement pour le travail mené au quotidien par les équipes de l'ONF, dans le but de préserver ce patrimoine commun que sont nos forêts. 

Durant les trois mois à venir, les projets de plantations financés grâce à vous par le Fonds de dotation vont voir le jour. Ils bénéficieront des savoir-faire de l'ONF et des connaissances récentes acquises par la recherche dans le domaine de l'adaptation au changement climatique. Le choix des essences et des itinéraires techniques mis en œuvre sont en effet des décisions majeures qui engagent pour l'avenir.

Pour permettre aux forêts d'être plus résilientes, l'ONF fait évoluer sa gestion forestière et sa sylviculture, en plaçant davantage  au cœur de son action la diversité et le recours aux solutions fondées sur la nature. Concrètement, pour les plantations en cours, diversité des essences et des provenances génétiques, préservation des sols, maintien de la végétation d'accompagnement, zéro phyto, maintien de bois morts dans les parcelles,... sont des pratiques respectées pour une plantation réussie. La gestion future de ces jeunes pousses constituera les peuplements forestiers de demain (sylviculture à moindre impact et forêt mosaïque seront au cœur de leur gestion multifonctionnelle).

 

Plantation d'épicéa - ©Alain Blumet / ONF

Particuliers et entreprises mécènes, par votre soutien pour la préservation des forêts, vous participez aux grands enjeux climatiques et sociétaux, dans le contexte de défi exceptionnel de l’urgence climatique. Nous vous remercions sincèrement de votre engagement à nos côtés.

Frédérique Lecomte, Directrice du Fonds

Et pour en savoir plus :