Hennessy

La société Jas Hennessy & Co s'engage aux côtés d'ONF-Agir pour la forêt, en soutenant un projet visant à améliorer la ressource en chênes de qualité en forêt de Braconne (Charente).

L'entreprise

 

La société Hennessy est une entreprise française spécialisée dans la fabrication de produits spiritueux haut-de-gamme. 

Notre projet

La société Hennessy, soucieuse de la pérennité d'une ressource en chêne local, a souhaité contribuer en faveur d'un projet visant à enrichir la forêt de Braconne de près de 27.000 plants en 5 ans.

©ONF

Lors de la première phase du partenariat, des collaborateurs de la Maison Hennessy étaient venus participer au ramassage de glands de chêne dans cette forêt domaniale. 65 kilogrammes de glands, soit 88 litres, ont ainsi été collectés au pied des plus beaux arbres. Les jeunes plants issus de ces glands seront réintroduits en forêt de Braconne pour enrichir des secteurs où le chênaie avait disparu suite à la tempête de 1999.

Nos actions ensemble

Reconstitution de peuplements de chênes après tempête

Située à proximité d’Angoulême, la forêt domaniale de Braconne-Bois-Blanc couvre une surface d’environ 4600 hectares. Avant la tornade de 1983 et la tempête de 1999, cette dernière comptait parmi les plus beaux chênes et hêtres de la région. Cependant aujourd’hui, la majorité des peuplements a gardé des traces des différentes tempêtes, causant leur développent sur une mosaïque de stations calcaires.

L’objectif de ce projet vise principalement à reconstituer et à améliorer la production de chênes de qualité au sein des peuplement touchés, tout en veillant à leur bon développement sur de meilleurs sols. Ces peuplements sont hétérogènes et gérés selon des modalités techniques spécifiques dites "de taillis sous futaie adapté" associant des arbres de futaie de tous âges et un sous étage d’accompagnement.

Le soutien financier de la Maison Hennessy permettra de mettre en place des plantations de chênes issus de glands récoltés en forêt de Braconne et mis en culture en pépinière. Différentes essences secondaires telles que l'alisier, le pommier, ou encore le cormier… seront aussi mises en place par bouquet et gainé par des érables champêtres afin de favoriser la biodiversité et la diversité d’essences sur le site. Au total, sept parcelles réparties sur l’ensemble du massif et représentant une surface de 22,81 hectares, ont été sélectionnées pour être reconstituées.