Massif des Maures, la première étape du projet de restauration est engagée!

Suite à l’incendie survenu dans le Massif des Maures en août 2021, entreprises et particuliers se sont mobilisés dans un grand élan de générosité pour soutenir la remise en état des milieux dévastés, à l'image du Groupe CMA CGM. Ces dons, effectués dans le cadre du partenariat établi avec le dispositif "fonds RESPIR" porté par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, ont permis d'engager les premières phases urgentes du Plan global de restauration du Massif des Maures

Etude préalable et premiers travaux

Exemple d’arbres brûlés à proximité immédiate d’une route - ©ONF

L'incendie a ravagé près de 7000 hectares. Une surface considérable ! Face à des dégâts de cette ampleur, il est nécessaire d'agir vite pour sécuriser les habitations et infrastructures et limiter les risques naturels dont l'aléa est augmenté par la mise à nu et la fragilisation des sols (risque de coulée de boue ou de ruissellement localisé, risque d’inondation torrentielle, de chute de blocs, de chutes d’arbres, etc). .

Dès l’automne 2021, un diagnostic post-incendie a été réalisé de manière à définir les travaux urgents à engager. C'est le Syndicat mixte du massif des Maures, qui a assuré la maîtrise d'ouvrage de cette première étape du programme de restauration. L'étude, financée par CMA CGM, la Région et le Département, a été réalisée par les services de l'ONF et du CNPF.

Grâce au don exceptionnel du Groupe CMA CGM, leader mondial du transport maritime et de la logisitique, et à la mobilisation rapide et concertée des acteurs du territoire, ces travaux d’urgence sont aujourd’hui en cours. Menés par 8 collectivités maitres d’ouvrage ayant conventionné avec le fonds de dotation ONF-Agir, ils consistent, conformément aux préconisations de l’étude, principalement en l’abattage d’arbres calcinés à proximité d’habitations et le long des voies de communication.

Un chantier titanesque sur 3 ou 4 ans....

Parallèlement, une seconde phase d’étude visant à définir les travaux forestiers prioritaires qui seront engagés à compter du printemps 2022, est en cours. Pour cette phase le syndicat mixte a fait appel à un groupement de prestataire alliant experts forestiers, paysagistes et écologues.

Ces travaux reposeront sur des actions de génie écologique destinées à préserver au maximum les sols, des actions d’accompagnement de régénération naturelle et éventuellement sur des plantations localisées. Ils s'échelonneront sur 3 à 4 ans et bénéficieront de financements croisés publics et privés.  Ces derniers, attribués par le Fonds ONF-Agir pour la forêt, en coordination avec le dispositif "fonds RESPIR", sont issus à la fois des dons des particuliers et du mécénat d’entreprises, parmi lesquelles CMA CGM, Aéroports de Nice Côte d'Azur et Truffaut.

Le Fonds continuera à se mobiliser pendant les mois à venir pour collecter encore davantage de fonds, nécessaires au travail titanesque engagé. 

Vous souhaitez vous associer à ce projet ? Particuliers, faites un don ! Entreprises, contactez-nous

Le Syndicat mixte du massif des Maures

Créé en 2014, le syndicat mixte des Maures regroupe 3 intercommunalités (Coeur du Var, Méditerranée Porte des Maures et Golfe de Saint Tropez) et 22 communes du massif. 

Il a pour mission d’assurer l’animation de la charte forestière du territoire du Massif des Maures et des périmètres de biodiversité (Natura 2000) ainsi que de promouvoir une véritable politique de développement local centrée sur le massif et sa filière forêt-bois.

Les actions du syndicat mixte couvrent aujourd’hui un champ d'intervention très large, de la coordination pour la défense des forêts contre les incendies, à l’organisation des activités de loisirs culturelles en forêt, l’animation et la communication, en passant par la maîtrise d’ouvrage, au suivi et à l’évaluation des projets pilotes.

Pour en savoir plus :